Parlotte

Journal d’un confinement – semaine 1

Cher journal,

Voilà une semaine que nous sommes confinés. Le changement de programme a démarré il y a 10 jours quand a été faite l’annonce de la fermeture des écoles, et dès lundi la reconversion en institutrice a démarré. Gros bordel pour ma vie professionnelle, puisque j’avais prévu un beau planning de belles actions à mettre en place pour donner un coup de boost à mon activité de couture. Avec 2 assistantes de 4 et 7 ans, il allait falloir allonger un peu les délais du planning.

Puis mardi dernier, à 20h et quelques, Emmanuel nous annonçait qu’il fallait nous confiner jusqu’à nouvel ordre…

J’avoue que je n’ai pas réalisé tout de suite ce que ça signifiait. Une des premières choses à laquelle j’ai pensé, c’est que je ne pourrais pas amener les filles au cinéma comme je l’avais prévu. Et que j’allais devoir annuler les rendez-vous médicaux que j’attendais depuis des mois. Et que je pouvais oublier les rendez-vous professionnels que je rêvais d’avoir.

Sortir ou ne pas sortir finalement pour moi, ça ne change pas beaucoup mon quotidien. Je suis « mère presque au foyer » comme j’aime bien dire, je travaille chez moi pour la couture et je fais des vacations à la maternité de temps en temps. Des problèmes de santé m’ont contrainte à restreindre ce nombre de vacations donc je sors assez peu. Je n’aime pas vraiment aller au restaurant, je ne vais pas chez le coiffeur, je n’aime pas le shopping… bon, dit comme ça, ça fait un peu asociale, mais c’est la vérité, je suis très casanière.

Je dois te dire aussi cher journal, que je m’estime chanceuse dans cette histoire. J’habite une maison, avec un bel extérieur, un jardin où mes filles peuvent jouer et se défouler. Je peux faire du yoga au soleil sur ma terrasse, je ne suis pas collée à mes voisins, j’habite à Marseille mais je me sens à la campagne. Donc par rapport à d’autres familles, on a pas à se plaindre.

Malgré tout, les jours avançant, l’angoisse monte. L’angoisse de ce virus qui ne me faisait pas peur et qu’il me semble voir partout. Mais surtout, l’angoisse des gens, de la folie des gens en temps de crise. La folie des gens pour des pâtes, la folie des gens pour du PQ, la folie des gens pour des masques. C’est ça qui m’angoisse… Après ce confinement, il y a des chances pour que je sois encore plus solitaire.

La solitude, mon cher journal, voilà par contre une amie qui me manque cruellement et que je ne peux pas appeler en FaceTime. Je suis très souvent seule et ça ne me déplaît pas, j’en ai même besoin. Et là, avec chéri et les enfants H24 tous ensemble, je me sens un peu envahie, étouffée.

Être constamment à 4 ça veut dire plus de cuisine, plus de ménage, passer du temps à faire l’école, à trouver des activités… C’est loin d’être des vacances…

Malgré tout, j’essaye de me focaliser sur le positif dans tout ça.

Le jardin n’a jamais été aussi propre ! On a le temps, chéri surtout, donc il a rangé tout ce qui traînait, nettoyé, fini les petits travaux qui n’attendaient que ça.

Les filles sont moins stressées. Globalement, je ne sais pas trop si ça vient d’elles ou de moi, mais je gueule moins en fin de journée, j’ai moins besoin de punir.

Je trouve qu’Héléna parle mieux d’un coup. Là aussi je sais pas si c’est dans ma tête, ou parce que je la vois réussir des exercices que je pensais trop durs pour elle, mais j’ai l’impression qu’elle fait des progrès à vitesse grand V.

On a plein d’exemples sur le net, la nature va mieux depuis qu’on est chez nous. Si seulement les gens pouvaient se rendre compte qu’on a pas besoin de cette surconsommation vers laquelle on nous pousse. Si seulement on pouvait tous faire preuve d’un peu plus de mesure et de décence… Malheureusement, je pense que la plupart des gens balayeront tout ça d’un revers de manche dès que tout ça sera terminé. Dommage.

Bon, cher journal, on se refait un point dans quelques jours. La semaine qui vient va être consacrée à « Mon mariage peut-il encore être organisé comme prévu ? »

Je t’embrasse

Divers

Je passe mon temps à bujoter

Mais qu’est-ce qu’elle nous raconte celle-là ? Elle bujote ? Qu’est-ce qu’elle mijote ? 🤔

Le Bullet Journal, ou Bujo, voilà de quoi je voudrais vous parler aujourd’hui.

Le Bujo c’est une méthode d’organisation mise au point par Ryder Caroll, un désigner américain.

J’en ai entendu parlé pour la première fois à la télé il y a quelques années. Et ce que je me souviens, c’est que je me suis bien foutu de la gueule de la nana interviewée. Quel intérêt de dessiner soi-même son agenda ? Puis toutes ces fanfreluches, une perte de temps…

Lire la suite « Je passe mon temps à bujoter »

Divers·Parlotte

Je passe mon temps à chercher le bonheur

Petit post un brin philo/psycho/mélancolique ce soir.

Aujourd’hui j’avais rendez-vous pour un examen médical un peu stressant et la peur m’a paralysée toute la matinée.

J’arrivais pas à me bouger, j’avais pas le moral, j’ai donc décidé d’ouvrir mon bocal à bonheur. Oui, ce bocal dans lequel j’avais prévu, en 2019, de consigner tous mes petits et mes grands bonheurs. Ca me semblait être le bon moment pour faire ca.

Lire la suite « Je passe mon temps à chercher le bonheur »

Couture ✂️

Je passe mon temps à coudre mon Noël

Ca y est ! Enfin Noël est passé !

Oui, on ne peut pas dire que je sois une grande fan des fêtes de fin d’année… mis à part pour le déco (mais parce que j’aime la déco, surtout la déco maison mais bon on y reviendra). C’est une période qui me ramène à des événements douloureux, du coup c’est un peu l’angoisse chaque année.

Et je ne parle même pas de ma fibre écologiste/minimaliste/tendance à la décroissance qui en prend un gros coup devant cette débauche de soldes à tout va, de jouets qui s’empilent, de cadeaux achetés par obligation sociale… BREF !

Pour essayer d’adoucir un peu tout ça, j’ai besoin de donner du sens. Et à mon sens, Noël étant la fête du partage, de la bienveillance, le temps d’essayer de faire plaisir aux gens qu’on aime, j’ai décidé de faire la plupart de mes cadeaux moi-même.

Et ces cadeaux, les voici :

Lire la suite « Je passe mon temps à coudre mon Noël »

Cuisine 👩🏻‍🍳·Minute verte 🌱

Je passe mon temps à lutter contre le gaspillage de pain

Je déteste le gaspillage… Et s’il y a bien une chose qu’on gaspille chez moi, c’est le pain.

On achète une baguette (rectification, chéri achète une baguette), on en mange un bout et on l’oublie sur le plan de travail.

Avant ce pain, je le jetais (bouh pas bien !)

Puis quand j’ai eu mon Thermomix, ce pain j’en ai fait de la chapelure (c’est mieux !). Mais je me suis vite retrouvée à distribuer de la chapelure dans tout le quartier pour écouler mon stock.

Lire la suite « Je passe mon temps à lutter contre le gaspillage de pain »

Couture ✂️

Je passe mon temps à coudre pour la rentrée

Petit retour en arrière !

Cette année, la rentrée était plus marquante que les dernières. Sophia est rentrée en élémentaire et Héléna en maternelle !

Je voulais marquer le coup et leur confectionner de jolies choses.

Je les ai laissées choisir leurs tissus dans mon placard et passer leurs commandes et voilà ce que ça a donné…

Sophia a eu droit à une trousse simple (sans patron), une trousse double (tuto de Madalena couture) et une pochette pour son ardoise (patron maison en m’inspirant de modèles vus sur Pinterest). Comble du zéro déchet, j’ai utilisé toutes mes chutes et pour de fils pour remplir la petite éponge 👍😁

Et pour Héléna j’ai fait un sac à dos Loopy de Dodynette auquel j’ai ajouté une poche plate sur le devant et un H en appliqué, et un sac pochon pour son linge (mon tuto dispo ici 👈🏽) personnalisé grâce à ma Scanncut.

Je n’avais pas de coton enduit dans mon stock et je me suis promis de ne pas acheter de tissu sauf urgence. J’ai donc testé pour la 1ère fois le Lamifix, un thermocollant de la marque Vlieseline fait pour plastifier n’importe quel tissu. Je trouve le procédé très pratique (surtout quand on voit le prix des tissus enduits et le peu de choix dans les motifs).

Par contre je déconseille pour des pieces qui nécessite beaucoup de manipulations à l’assemblage, comme avec mon sac…

A force de tourner et retourner, le plastique se décolle et j’ai dû remettre un coup de fer à repasser à la sauvage.

Je vais peut-être faire un tuto pour la pochette à ardoise. Ca vous dit ?

Tissus :

Mondial Tissus

Les Coupons de Saint Pierre

Récup de drap

Back to School - Ma vie d'étudiante·Parlotte

Bilan de ma life et projets de l’été

Freedooommm, freedooommm, freedommmm oooooOOOOOHHHH FREEDOOOOOOOMMMMMMM !

Oui, vous l’aurez sans doute compris, je ressens comme un sentiment de profonde liberté en ce début du mois de juillet. Ma formation d’auxiliaire de puériculture est terminée !! Et dans quelques jours je serai diplômée ! 👩🏻‍🎓 J’ai encore du mal à y croire…

Lire la suite « Bilan de ma life et projets de l’été »